1821

Carte du Japon, New Edinburgh General Atlas, Edinburgh & London, 1821.
  • 15 janvier : l’imam du Yémen s’engage à respecter les intérêts de la Compagnie anglaise des Indes orientales. La Grande-Bretagne installe un représentant de la Compagnie à Mokha et s’assure une présence dans la péninsule Arabique et une escale sur la route des Indes[1].
  • 21 février, Padang[2] : les Néerlandais passent un accord avec les chefs minangkabau, qui reconnaissent la souveraineté néerlandaise en échange d’un soutien dans leur lutte contre les Padri, un groupe de musulmans influencés par les wahhabites. Début de la guerre des Padri dans l'ouest de Sumatra[3].
  • Février : les Birmans dominent l’Assam[4].
  • 14 mars : signature de la paix entre Alger et Tunis devant l’influence grandissante des puissances européennes, sous les auspices du sultan ottoman dont la suzeraineté est réaffirmée[5]. La réconciliation reste formelle.
  • 7 mai : le Parlement britannique abolit l’African Company of Merchants établie en 1750. Ses possessions en Côte de l'Or (Gold Coast) sont transférées à la couronne britannique et rattachées au gouvernement de Sierra Leone[6].
  • 27 mai : arrivée des troupes égyptiennes d’Ismaïl Kamil sur le site du futur camp militaire de Khartoum, fondé en 1824[7].
  • 12 juin, Soudan : Ismaïl Kamil, fils du khédive d’Égypte, après avoir soumis Dongola et les Chaïkieh, entre à Sennar et annexe le royaume Foundj[7]. Son lieutenant, le defterdar Mohammed Kousrao conquiert le Kordofan sur le Darfour[8] dont la capitale tombe le 16 août. La révolte en Grèce ne permet pas de continuer la conquête vers le Darfour.
  • 1er octobre, Sydney : première assemblée annuelle de la Wesleyan Missionary Society de Nouvelle-Galles du Sud. Début de l’activité des missionnaires en Australie-Occidentale[9].
  • Réalisation de la première carte systématique des côtes de l’archipel nippon selon des méthodes hollandaises, connues par le comptoir de Nagasaki, grâce aux travaux du géographe Inō Tadataka[10].
  • Fondation de Hamdallahi, capitale du Macina, par Sékou Amadou[11].
  • Avec l’aide d’Abd el-Kérim, sultan du Ouadaï, le régent du Bornou El-Kanemi occupe le Baguirmi, ancien tributaire du Bornou[12], mais les deux vainqueurs se font la guerre pour le partage du butin jusqu’en 1824.
  • Owu war (1821-1828)[13]. Guerre civile au Yorouba : l’expansion peule provoque des migrations massives et transforme les conditions économiques, ce qui déstabilise les royaumes Yorouba. Chaque peuple recourt à la guerre pour obtenir une position dominante dans la région.

Amérique

28 juillet : proclamation de l'indépendance du Pérou

Europe

19 juillet : couronnement de George IV.
25 mars : Germanos bénit les insurgés grecs.
Avril : massacre des Grecs à Constantinople.
Crépuscule en bord de mer, de Caspar David Friedrich.
Mort de Napoléon Ier à Sainte-Hélène, le , toile de Charles de Steuben, v. 1828

Other Languages

Copyright