1852

Afrique

17 janvier : convention de Sand River.
26 février : naufrage du HMS Birkenhead.
  • 26 février : naufrage du HMS Birkenhead à Danger Point, près de Gansbaai, à 140 kilomètres du Cap, en Afrique du Sud. Il n'y a pas assez de canots de sauvetage pour tous les passagers, et grâce à la fermeté des soldats, les femmes et les enfants peuvent être évacués en toute sécurité. Seulement 193 des 643 passagers survivent[3].
  • 29 avril : traité entre le consul britannique John Beecroft (en) et plusieurs rois duala du Cameroun, dont King Bell et le roi d’Akwa. La traite est à jamais abolie et les activités dérivées de l’esclavage sont proscrites. Les sacrifices humains sont interdits. Le Royaume-Uni s’assure les mêmes conditions de commerce que les autres pays européens. Les missionnaires et leurs ministres locaux sont protégés. Des indemnités sont promises aux chefs pour compenser la perte des revenus de la traite[4].
Le roi du Choa Sahle Selassié rendant la justice.


  • Début du règne de Kyebambe IV Kamarasi, omukama (roi) du Bounyoro (fin en 1869) après l’assassinat de Olimi V Rwakabale par ses frères[10]. Le règne de Kamarasi est marqué par une succession de guerres civiles, par les premiers essais réussis de reconquête des provinces sécessionnistes et par un pouvoir de plus en plus autoritaire.

Amérique

Illustration pour la campagne présidentielle Winfield Scott - Franklin Pierce

Asie et Pacifique

  • 8 février : firman impérial ottoman décidant des contestations des Lieux-Saints, qui donne partiellement satisfaction à la France. La Russie obtient un firman contradictoire le 21 mars[20].
  • 10 juin : après être tombé dans une embuscade à Suo’yi Ford, les Taiping entrent dans le Hunan[25].
  • 14 juin : le roi d’Hawaï Kamehameha octroie une Constitution favorable aux Américains. Établis dans les îles depuis 1849, les Américains exercent une grande influence sur le roi. La Constitution donne le droit de vote à tous les habitants sans exclusive et assure aux Américains la gestion du négoce[26].
  • 30 juin : acte donnant une Constitution à la Nouvelle-Zélande, qui confère à la colonie une plus large autonomie. Le pays est divisé en six provinces, gouvernée localement par un super-intendant et un Conseil de membres élus. Un gouvernement central à deux Chambres est chargé des affaires d’intérêt général.
  • 8 août : une tentative d’assassinat de Nasseredin Shah provoque la persécution de la communauté babi en Perse. Le babisme devient dès lors un simple mouvement religieux[27].

Europe

A Court for King Cholera, illustration du magazine britannique Punch en 1852
  • 5 avril : mort de Felix Schwarzenberg, chef du gouvernement autrichien. Début du cabinet du comte Buol-Schauenstein (affaires étrangères) en Autriche ; le baron Alexander von Bach, ministre de l’Intérieur devient le personnage le plus important de l’État[33]. Ses fonctionnaires administrent la Hongrie, qui est découpée en cinq arrondissements bureaucratiques. La Transylvanie et la Croatie sont séparées du corps du royaume. Bach exerce une censure rigoureuse, introduit des codes civil et pénal étrangers et réduit le pays au mutisme. Les Magyars résistent à la germanisation par la passivité.
  • Juillet, Irlande : à l’issue des élections générales du Royaume-Uni, les associations de métayers envoient une quarantaine de députés, tant en Irlande que dans le reste de l’Ulster. Ils forment le Independent Irish Party[35].
4 octobre - 12 novembre : procès des militants communistes à Cologne.

Other Languages

Copyright