1872

Afrique

  • 1er décembre : pour la première fois, la colonie du Cap est dotée d’un gouvernement local responsable. John Charles Molteno devient Premier ministre (fin en 1878)[10].


  • Apparition du mouvement religieux Kiyoka (Incendie) au Kongo[12].
  • Soudan : l’aventurier Muhammad al-Bulalawi est vaincu et tué par le prince marchand Zubeir Pacha. Le khédive doit reconnaître son pouvoir et le nomme gouverneur du Bahr el-Ghazal en 1873[13].

Amérique

2 août : Manuel Pardo président du Pérou.
  • 2 août : Manuel Pardo est élu président de la République du Pérou après l’assassinat de son prédécesseur Balta (fin en 1876)[16]. Son élection met un terme à une série de coups d’État militaires. Pour la première fois, un civil est appelé à gouverner le Pérou. Les « civilistes » héritent d’une situation économique catastrophique.
    • Le guano, engrais naturel, assure la principale richesse du Pérou jusque dans les années 1870 (plus de 1 100 millions de francs-or en 25 ans). Mais en ne vivant que sur cette ressource et la perception des droits de douane, l’État est lourdement endetté lorsque Manuel Pardo arrive au pouvoir (35 millions de livres). L’épuisement des réserves de guano et l’entrée en guerre du Pérou contre le Chili provoqueront l’asphyxie du pays.

Asie et Pacifique

  • 20 janvier : mutinerie de l’arsenal de Cavite aux Philippines, qui donne lieu à une violente répression du mouvement révolutionnaire[17]. De nombreux Philippins sont influencés par les idées républicaines et humanitaires à travers la maçonnerie.
  • 25 avril[20] : intervention ottomane au Yémen devant la présence britannique à Aden. Les troupes ottomanes établissent un protectorat sur l’imanat de San'a et contraignent à la fuite l’iman Al-Mutawakkil[21]. Une estimation des ressources agricoles et des capacités fiscales est effectuée.
  • 28 avril, Chine : reddition des dernières troupes de la révolte des Miao, battues à Lei Gong Shan par les troupes impériales. Les chefs Zhang Xiumei et Gao He, capturés, sont torturés à mort à Changsha, dans le Hunan le 14 juillet. En décembre 1873, le gouvernement chinois déclare que le Guizhou est pacifié[22].
  • 9 juillet : incident du María Luz, incident diplomatique entre le gouvernement japonais et le Pérou à propos du sort de travailleurs forcés chinois prisonniers sur un navire marchand faisant halte à Yokohama[25].
  • 18 juillet : Indian Christian Marriage Act en Inde[26]. Le mariage autochtone est autorisé (mariage civil). La loi autorise les unions interreligieuses et intercastes.
  • 4 septembre : promulgation du Gakusei, « décret sur l’éducation » au Japon. Institution de l’enseignement primaire obligatoire pour six ans pour les enfants des deux sexes[28].
  • 2 novembre, Japon : « décret sur les femmes d’Art et l’interdiction de la prostitution» ; les contrats de travail asservissants sont officiellement supprimés y compris dans le cadre de contrats d’apprentissage[29].
  • 25 décembre, Chine : Du Wenxiu (en), le chef de la rébellion musulmane du Yunnan se rend au général Qing, espérant éviter le massacre des habitants de Dali assiégée. Il est exécuté, mais trois jours plus tard le général Qing fait tuer tous ses généraux et lance la cavalerie mandchoue dans la ville[32].

Europe

  • 11 mars, Allemagne : Schulaufsichtsgesetz. Une loi scolaire enlève toutes ses attributions à l’Église catholique en matière d’enseignement et de culture et le département catholique au sein du ministère des Cultes de Prusse est supprimé[34].
    • Kulturkampf, en Allemagne : entre 1872 et 1875, Bismarck fait adopter une série de mesures législatives qui aboutissent à l’expulsion des Jésuites et à la fermeture de leurs établissements, à un contrôle des autorités sur la formation et la nomination du clergé, à une limitation du pouvoir des évêques, à la laïcisation de l’état civil. Ces mesures provoquent une vive réaction des fidèles, du Zentrum (parti catholique) et du pape Pie IX.
«  Charles VII », duc de Madrid.
  • 24 juin, Royaume-Uni : discours de Disraeli au Palais de Cristal, énonçant le programme des Conservateurs en trois points : défendre les institutions du pays, travailler à la grandeur impériale, et améliorer la condition du peuple. Disraeli entend créer la Fédération impériale, en faisant des colonies les unités autonomes d’un Empire formant une union douanière. Les terres non occupées des colonies doivent être réservées aux Anglais, un organe central à Londres assurant la coordination des opérations. La préservation de l’Empire passe par son expansion[38].
  • nuit du 12 au 13 novembre, une onde de tempête ravage les côtes de la Baltique du Danemark à la Poméranie ; avec une montée des eaux de 3,30 m, c'est la plus violente tempête connue à ce jour en mer Baltique[49].


Other Languages

Copyright