1898

1898 est une année commune commençant un samedi.

Afrique

Carte de l'Afrique en 1898
  • 17 mars : le syrien sunnite Rashid Rida fonde en Égypte la revue politique et littéraire al-Manar (Le Phare)[3], qui dans la lignée de la Salafiyyah, plaide pour un relèvement de la société arabe par les valeurs de l’Islam. Il propose l’établissement d’un Califat à La Mecque.
10 juillet- 4 novembre : crise de Fachoda. Itinéraire de la mission Marchand.
  • 10 juillet : début de l'affaire de Fachoda, tensions franco-britanniques sur le Soudan (juillet-novembre). Les Français de la mission Marchand arrivent à Fachoda sur le Nil Blanc[9]. L’expédition française illustre les méthodes de colonisations qui prévalent au Soudan central : cette unité d’une centaine d’homme vivant sur le pays est destinée non pas à réaliser l’occupation effective, mais à installer un réseau de petites garnisons capables de garantir les territoires de la convoitise britanniques.
    • La crise de Fachoda renforce l’antagonisme franco-britannique en Égypte. La France entrave l’action de Londres en faisant passer sous sa protection consulaire de nombreux responsables nationalistes par le système des capitulations.
  • 19 juillet : échec de la révolte de l’ethnie des Héhé, dirigée par le chef Mkwawa contre la « pacification » allemande (Zambie). Mkwawa bat à deux reprises les colons, mais ceux-ci finissent par prendre la capitale Kalenga en 1894 et Mkwawa se suicide avant d'être pris le [10]. Dans la région de Bagamoyo, les soulèvements de Gogo et des Chaga sont réprimés de la même façon par les troupes allemandes.
  • 22 juillet : Djibouti devient une colonie française et prend le nom de « Côte française des Somalis »[11].
  • 26 juillet : Édouard Laferrière est nommé gouverneur général de l’Algérie (fin en 1900)[12].
  • 25 août : Laferrière obtient du gouvernement français les décrets qui sont en quelque sorte une Constitution de l’Algérie : création des délégations financières, réorganisation du Conseil supérieur, accroissement de l’autonomie économique et sociale[12].

Amérique

L’explosion du USS Maine traité par le New York World du 17 février, journal de Joseph Pulitzer.
  • 27 mars : le gouvernement des États-Unis demande à l’Espagne un armistice immédiat à Cuba jusqu’au 8 octobre[22], de supprimer la politique des camps de concentration et d’accepter une médiation américaine pour que Cuba obtînt son indépendance.
1er juillet : bataille de la colline de San Juan
16 juillet : reddition de Santiago de Cuba
  • 12 octobre : Julio Argentino Roca est élu président de la République Argentine pour la seconde fois (fin en 1904)[30]. Les conservateurs dominent en Argentine jusqu’en 1916. Homme d’expérience (président de 1880 à 1886), Roca tente de remettre de l’ordre dans les finances de l’Argentine. Il échouera, comme ses prédécesseurs, impuissant à faire face aux conséquences de l’inflation dans un pays ou cohabitent deux cours différents du peso.

Asie et Pacifique

  • 6 mars, Chine : l’Allemagne obtient la concession de Qingdao à la suite de la convention de Pékin. Elle y installe une base navale et se taille une zone d’influence au Shandong[32].
L’impératrice douairière Cixi.
  • 20 septembre, Chine : après que sa tante Cixi, pressée par les nobles mandchous, l’ait sommé de renvoyer les réformistes, l’empereur Guangxu charge le chef militaire Yuan Shikai de faire exécuter le général Ronglu (homme de Cixi) et d’arrêter Cixi. Cependant Yuan Shikai fait part des projets de l’empereur à Ronglu qui prévient l’impératrice[48].
  • 21 septembre : Cixi fait surveiller les portes du palais par Ronglu et s’empare du pouvoir en Chine. L’empereur, déclaré faible d’esprit, est séquestré jusqu’à sa mort dans le palais[41]. L’échec de la réforme des Cent Jours entraîne la création d’une nouvelle secte, xénophobe et mystique : le mouvement des Boxers.
  • 26 septembre, Tibet : fin tragique de l’expédition du missionnaire canadien Petrus Rijnhart (nl), accompagné de sa femme Suzie et de leur bébé Charlie. Seule Suzie Rijnhart survit[49].
  • 28 septembre : Cixi fait exécuter publiquement six réformistes[48] (Kang Youwei et Liang Qichao réussissent à fuir au Japon).
  • 2 novembre : après une première entrevue le à Constantinople, Theodor Herzl rencontre le kaiser Guillaume II à Jérusalem avec une délégation sioniste, mais n’obtient pas son soutien[52].

Europe

La une du journal L'Aurore du avec la lettre «  J'accuse… ! » de Zola.
  • 14-16 mars (1er- du calendrier julien) : fondation à Minsk du parti social-démocrate russe (POSDR), par des marxistes et le Bund[56].
  • 28 mars : les lois navales du secrétaire d’État à la marine Alfred von Tirpitz sont adoptées par le Reichstag en Allemagne[51]. Elles prévoient la mise en chantier de 17 cuirassés de ligne, 8 cuirassés côtiers, 35 croiseurs et 2 vaisseaux de ligne. Ce programme ne prétend par rivaliser avec la flotte britannique mais est à la hauteur des ambitions coloniales et commerciales de l’Allemagne.
Le Wiener Stadtbahn, première ligne du métro de Vienne [58].
10 septembre : assassinat de l’impératrice Élisabeth d’Autriche
Le prince Georges de Grèce, The Graphic, 24 décembre 1898.

Other Languages

Copyright