1906

1906 est une année commune commençant un lundi.

Afrique

  • 16 janvier - 7 avril : la conférence d’Algésiras règle les droits sur le Maroc entre la France, l’Espagne, le Royaume-Uni et l’Allemagne. Elle donne satisfaction à la France dans l’affaire marocaine. Theodore Roosevelt aide à freiner les ambitions allemandes au Maroc. Les accords d’Algésiras ouvrent le Maroc à la France et à l’Espagne[1]. L’indépendance du sultan et l’intégrité du Maroc sont garanties, l’empire chérifien reste ouvert aux entreprises de toutes les nations. La France et le Maroc sont chargés de la police des ports marocains. La surveillance des frontières avec l’Algérie, l’encadrement de la police marocaine et la présidence de la Banque centrale sont confiées à la France.
Le chef Bambatha entouré de guerriers Zoulous, 1906.
  • 25 mai, Soudan : révolte de la population de Talodi qui assassine lors d’une fête 46 fonctionnaires et soldats, dont le gouverneur qui voulait supprimer l’esclavage. Émeute arabe après la libération de centaines d’esclaves, suivie d’une répression brutale[4].
  • 26 mai : convention entre le Saint-Siège et l’État indépendant du Congo. Elle prévoit que chaque mission catholique au Congo doit recevoir gratuitement 100 ha de terres cultivables et doit posséder son école[5]. L’enseignement privé domine.
Gandhi en Afrique du Sud, 1906.


  • « Association des Mulâtres » d’Angola[12].

Amérique

Le colonel William Cornell Greene s’adresse aux grévistes de la mine de Cananea.
  • 1er-6 juin, Mexique : grève des mineurs de la Cananea ; les affrontements avec les Rangers envoyés par le gouverneur de l’Arizona voisin font 23 morts et 22 blessés dans les deux camps. Plus de 50 personnes sont arrêtées[16].
  • 21 juillet - 26 août: conférence internationale des États américains à Rio de Janeiro[17]. Élargissement des prérogatives du bureau. Le Brésil met en place des mécanismes d’intervention étatique destinés à réguler les cours du café, qui seront réactivés dans les années 1920.

Asie et Pacifique

  • 27 avril: le vice-roi des Indes, lord Curzon, signe à Pékin une convention bilatérale anglo-chinoise selon laquelle l’empire chinois obtient la reconnaissance de sa souveraineté au Tibet. La convention prévoit le paiement d’une forte indemnité aux Britanniques, qui retirent leurs troupes du Tibet [23].


  • Mongolie : reprise de la révolte contre les Qing dans la majorité des sumuns de l’aïmak khanal djachaktou alors que le leader Aiouchi est en prison à Ourga[33].

Proche-Orient

  • 3 mai : incident d’Aqaba. Crise diplomatique entre la Porte et la Grande-Bretagne à propos du tracé du chemin de fer du Hedjaz. Les Ottomans souhaitent créer un embranchement partant de la ligne Damas-Médine et rejoignant Akaba sur la mer Rouge. Pour les Britanniques, ce projet représente une menace sur l’Égypte et le canal de Suez. À la suite d’une démonstration navale britannique, l’Empire ottoman abandonne le projet et un accord est signé le 1er octobre. Le secteur de Taba, à proximité d’Aqaba, est intégré à l’Égypte[34]. La conséquence diplomatique de la crise est le rapprochement de la Porte avec l’Allemagne. Les états-majors de France et de Grande-Bretagne commencent à étudier des plans d’action communs.

Europe

  • 10 mars : catastrophe de Courrières[43]. 1099 mineurs périssent à la suite d’un coup de grisou. Des grèves éclatent pour protester contre les conditions de sécurité dans les mines. Le ministre de l’intérieur Clemenceau fait envoyer la troupe.
  • 19 mai :
    • João Franco devient Premier ministre du Portugal. Les divergences entre les partis monarchistes paralysent la vie politique : les coalitions se forment et se défont sans cesse ; l’obstruction parlementaire est érigée en système ; la violence verbale tient lieu d’argumentation. Le roi Carlos Ier tente un coup d’État. Il démet le chef du gouvernement Ernesto Hintze Ribeiro et appelle João Franco, qui gouverne quelques mois avec les Chambres, puis impose la dictature après leur dissolution ()[47].
    • inauguration du tunnel du Simplon[48].
Une finlandaise vote aux élections parlementaires de 1907.
  • 7 juillet : sous prétexte de contrôle vétérinaire, l’Autriche interdit toute exportation de porcins serbes. Début de la Guerre des porcs, guerre douanière entre l’Autriche-Hongrie et la Serbie (1906-1911)[53].
13- 18 octobre : premier congrès international de la langue catalane à Barcelone
  • 13 décembre, Allemagne : le Chancelier von Bülow prononce la dissolution du Reichstag, à la suite de la défection du Zentrum, ce qui entraîne le rejet d’un projet d’augmentation des crédits militaires pour mater un soulèvement indigène dans le Sud-Ouest africain[61].
  • 21 décembre : loi sur les conflits du travail au Royaume-Uni (Trade Disputes Act), dégageant les syndicats de toute responsabilité sur les dégâts survenus pendant les grèves[62].
10 mai/  : ouverture de la Douma.
  • 17 octobre : loi intérimaire qui élargit les droits des vieux-croyants et des sectateurs en légalisant leurs communautés et en organisant leur état civil[80].


Other Languages

Copyright