1934

1934 est une année commune commençant un lundi.

Afrique

Le premier bureau politique du Néo-Destour lors de sa fondation.
Une rue de Constantine après les troubles sanglants du 5 août 1934 : des légionnaires devant les débris des magasins juifs pillés (photo parue dans Le Matin du )

Amérique

Alfonso López Pumarejo au Jockey club de Bogota le 7 août.

Asie

Dégâts occasionnés par le typhon de Muroto.


  • Émeutes à Java contre la perception des impôts en 1934 et 1935[41].

Proche-Orient

  • Février : loi sur la conscription en Irak qui entraîne de nombreuses réactions populaires d’hostilité[42].
  • 20 mai : traité de Taïf. Paix entre l’Arabie saoudite et le Yémen. Le Yémen reconnaît l’annexion de l’Asir et l’Arabie saoudite reconnaît l’indépendance et l’intégrité du Yémen[44].

Europe

Affaire Stavisky, Une du quotidien Le Matin, 7 janvier 1934.
12 février : soldats devant l’Opéra d’État de Vienne
14 juin : Hitler et Mussolini à Venise.
Hindenburg et Hitler à Berlin le 27 février lors du Volkstrauertag qui honore les soldats tombés durant la première guerre mondiale.
2 août : prestation de serment de l’armée au nouveau président du Reich Adolf Hitler. « Je prononce par Dieu ce serment sacré : je voue une obéissance inconditionnelle au Führer du Reich et du peuple allemand, Adolf Hitler, commandant suprême des forces armées. »[92].
Ricardo Samper et Gil-Robles, caricaturés en couverture du magazine satirique républicain La Traca.
  • 31 mars : Mussolini signe un accord secret avec les monarchistes pour l’envoi d’armes et d’argent aux nationalistes en vue du renversement de la république[96].
  • 25 avril : démission du gouvernement Lerroux à la suite des incidents provoqués par la promulgation de la loi d’amnistie. Le radical Ricardo Samper forme un gouvernement le 28 avril[96].
  • 5 juin : grève générale des paysans et des journaliers dans tout le pays, durement réprimée par le gouvernement (13 morts, 7 000 arrestations). Le mouvement s’arrête les 18-20 juin[96].

Other Languages

Copyright