1944

1944 est une année bissextile commençant un samedi.

Afrique

Dakar : fresque commémorant le massacre de Thiaroye


  • Création à Londres de la Panafrican Federation (PAF)[11].

Amérique

Une du journal Critica annonçant la rupture des relations diplomatiques entre l’Argentine et les forces de l’ Axe.

Asie et Pacifique

18 avril : opération Ichi-Go. attaque des tes troupes japonaises sur la ligne GuangdongHankou en juillet 1944.
30 octobre : attaques kamikaze sur l’ USS Franklin (CV-13) à droite et l’ USS Belleau Wood (CVL-24) à gauche.

Proche-Orient

  • 31 janvier : la CASOC, compagnie américaine disposant des plus importantes concessions pétrolières du Moyen-Orient, prend le nom d’Arabian American Oil Company (ARAMCO) et renforce ses liens avec le royaume saoudien[70].
  • 8 août : le Royaume-Uni et les États-Unis signent un acte pétrolier, s’accordant sur le « principe d’un accès égal » au pétrole du Moyen-Orient[71].
  • 25 septembre-10 octobre : ouverture du congrès préparatoire au protocole d’Alexandrie[72].
Funérailles de lord Moyne.
  • 7 octobre : protocole d’Alexandrie[73]. Création d’une ligue des États arabes, formée de tous les États arabes indépendants souhaitant y adhérer. Un conseil de la Ligue représentera sur pied d’égalité les États membres. Les décisions du conseil seront exécutoires et obligatoires. Le retour à la force est proscrit entre les pays de la LEA et le conseil assurera la médiation dans tout différend. La souveraineté et l’indépendance du Liban sont rappelées. Le comité rappelle son soutien à la cause de l’indépendance des arabes de Palestine, demande le maintien de l’arrêt de l’immigration juive et la sauvegarde des terres arabes[72].
  • 8 octobre, Égypte : le roi Farouk Ier renvoie le gouvernement wafdiste de Nahhas Pachas et appelle au pouvoir des membres des partis minoritaires libéraux, dirigés par Ahmad Maher[74].
  • 2 novembre : l’Allemagne déclare publiquement s’engager en faveur de l’indépendance et de l’unité arabe[75].
  • 6 novembre : au Caire, deux jeunes Juifs du groupe Lehi, Eliahou Hakim et Eliahou Bet Zouri, abattent dans sa voiture lord Moyne, haut-commissaire de Londres au Proche-Orient[76]. Ce dernier avait refusé l’accostage du Struma, un bateau roumain amenant 700 réfugiés d’Europe centrale dont 300 enfants. Le bateau repoussé avait été torpillé en mer Noire. Arrêtés aussitôt, Hakim et Bet Zouri sont condamnés à mort et pendus[77].

Europe

25 août : libération de Paris. Défilé des troupes américaines sur les Champs-Élysées le 29
18 octobre : le Gouvernement grec en exil entre à Athènes.
Arrestation de Juifs à Budapest en octobre 1944. Depuis 1941, environ 63 000 Juifs hongrois sont morts au « service du travail » sur le front russe ou déportés en tant qu’apatrides. 440 000 Juifs hongrois sur 762 000 sont rassemblés dans des ghettos et déportés entre le 15 mai et le 8 juillet 1944. Une centaine de milliers survivront dans les camps. 105 000 Juif de Budapest sur 230 000 seront victimes des déportations après octobre 1944.
Les «  Croix fléchées » défilent à Budapest.

Personnalités majeures décédées en 1944 :

Antoine de Saint-Exupéry

Other Languages

Copyright