22 novembre

Le est le 326e jour de l’année du calendrier grégorien, le 327e en cas d’année bissextile. Il reste 39 jours avant la fin de l'année.

C'était généralement le 2e jour du mois de frimaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du turnep.


IXe siècle

XIVe siècle

XVIe siècle

XVIIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

XXIe siècle

XVe siècle

XVIe siècle

XVIIe siècle

XVIIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

IVe siècle

XIIIe siècle

XVIIe siècle

XVIIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

XXIe siècle

Le ceibo, fleur nationale d'Argentine

Saints des Églises chrétiennes

  • Abba (Ve siècle), ou Agabbas, ou Agabus l'ismaélite, d’origine arabe, qui fut converti par le moine Maroze, et se retira au désert auprès de saint Eusèbe le Syrien.
  • Appia (Ier siècle), ou Apphia, épouse de Philémon, tous deux riches citoyens de la ville de Colosses, disciples de Saint-Paul, et martyrs par lapidation sous le règne de Néron.
  • Ananie († 345), d’origine perse, martyre ; à ne pas confondre avec Ananaie (+ 60), le compagnon de Saint-Paul, ni avec Ananie de Novgorod.
  • Benoît (XIIe siècle), Benoît du Pont, bienheureux, missionnaire dominicain chez les Tatares de Crimée.
  • Callixte († 1397), Callixte II Xanthopoulos, moine à Constantinople puis au Mont Athos, patriarche pendant trois mois, auteur d’une œuvre spirituelle remarquée[8].
  • Cécile († vers 230), Cécile de Rome, Aziliz en breton, vierge et martyre, patronne des musiciens, poètes et chanteurs.
  • Daniel († 621), Daniel le Jeune, abbé de Bangor, dans le Royaume-Uni, qui vit sa communauté massacrée par le roi Ethelfried, en 616.
  • Magnence († 448), jeune fille qui, à la mort de saint Germain, évêque d'Auxerre, alla à Ravenne avec quatre autres filles, pour accompagner le retour à Auxerre du corps du saint qui était mort au bord de l’Adriatique.
  • Menigne († vers 250), foulon dans l’Hellespont, qui fut torturé et décapité pour s’être opposé à la lecture d’un décret impérial condamnant les chrétiens.
  • Michel († 1318), Michel de Tver, exécuté par les Mongols, accusé d’avoir provoqué la mort de l’épouse du prince Iouri de Moscou, qui était par ailleurs la sœur du khan de la Horde d'or, son suzerain Özbeg[9].
  • Philémon (Ier siècle), chrétien de Colosses et époux d'Appia, chez qui se réunissait la communauté de la ville, martyr par lapidation avec son épouse, sous le règne de Néron.
  • Pierre († 1086), Pierre Iaropolk, grand prince de Volhynie, qui préféra supporter souffrances et exil, plutôt que de créer des guerres meurtrières.
  • Pragmace († 520), ou Pragmat, ou Pragmatius, ou Pragnatius, ou Pragnace, évêque d’Autun, ami de Sidoine Apollinaire et Avit de Vienne, qui participa à au moins un des conciles de son temps.
  • Procope970, †1053), prêtre séculier, puis ermite de Bohême, fondateur du monastère de Sázava.
  • Sabine de Troyes (IIe siècle), selon la tradition locale, première chrétienne martyrisée, à Troyes en Champagne.
  • Salvatore Lilli († 1895), Salvatore Lilli, bienheureux, martyr avec sept autres chrétiens arméniens, franciscain italien de la custodie de Terre Sainte, missionnaire à Mujuk Deresi (Mucuk Köyü), en actuelle Turquie, condamné à mort pour avoir refusé de renier le Christ.
  • Savinien de Menat (VIIIe siècle), ou Savinian, ou Sabinien, religieux du monastère de Saint Chaffre, en Auvergne, puis abbé du monastère de Menat, près de Clermont-Ferrand[10].
  • Tigride († 925, ou XIe siècle), ou Tygride, ou Tigridia, ou Trigidia, fille du comte Sancho Garcia, moniale à Oña, près de Burgos, en Vieille-Castille, choisie comme abbesse par sa communauté.
  • Maxime, l'officier qui avait été chargé d'exécuter saint Valérien et saint Tiburce, mort sous la torture.

Prénoms du jour

Bonne fête aux :

  • Cécile, et ses variantes et dérivés féminins : Cecilia, Cécilia, Céciliane, Cécilie, Cecily, Sisley, Sissi, Sissie et Sissy (également prêtés parfois aux Elisabeth) ; ainsi que les prénoms Célia, Célie, "Saliha" et Sheila ; les formes masculines Cecil, Cécilien et Cecilio.

Et aussi aux :

Astrologie

Dicton du jour

  • « À la Sainte-Cécile, si on plante des pois, ils viennent comme des mâts. »[11]
  • « Pour la Sainte-Cécile, chaque fève en fait mille. »[12],[11]
  • « Quand Simon et Jude (le 19 octobre) n'apportent pas la pluie, elle n'arrive qu'à la Sainte-Cécile. »[13]
  • Les noms de plusieurs voies, places, sites ou édifices, de pays ou régions francophones, contiennent cette date sous diverses graphies : voir Vingt-Deux-Novembre Ce lien renvoie vers une page d'homonymie.

Other Languages

Copyright