Accident de bus de 2021 en Bulgarie

Accident de bus de 2021 en Bulgarie
Caractéristiques de l'accident
Date à h 0 (heure locale)
Site Près de Bosnek, (Drapeau de la Bulgarie Bulgarie)
Coordonnées 42° 29′ 27″ nord, 23° 07′ 53″ est
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareil 1 bus
Passagers 53
Morts 46
Blessés 7

Géolocalisation sur la carte : Bulgarie
(Voir situation sur carte : Bulgarie)
Accident de bus de 2021 en Bulgarie

L'accident d'autocar de 2021 en Bulgarie est survenu le à h 0 heure locale lorsqu'un autocar macédonien s'est écrasé et a pris feu dans l'ouest de la Bulgarie. L'accident s'est produit sur l'autoroute Struma (en) près du village de Bosnek, au sud-ouest de Sofia. Quarante-six personnes sont mortes lors de l'accident, dont douze enfants, et sept autres passagers ont survécu[1],[2].

La section de Dolna Dikanya à Dragichevo de l'autoroute Struma a été temporairement fermée à la suite de l'accident.

En 2019, la Bulgarie avait un des taux de mortalité routière les plus élevés de l'Union européenne[2]. Après l'accident, le maire de la ville voisine de Pernik a déclaré aux médias locaux que les accidents étaient fréquents à cet endroit[3]. France 24 rapporte que l'autoroute avait été rénovée récemment grâce à des fonds de l'Union européenne[2],[4] mais qu'une association de prévention routière avait signalé aux autorités que « cette portion comportait des passages très abrupts, sans ligne de démarcation »[2].

Un autocar faisant partie d'un convoi de quatre transportant des touristes macédoniens rentrant dans la capitale Skopje après un week-end de vacances à Istanbul s'est écrasé sur une autoroute près du village bulgare de Bosnek[2]. Le véhicule a heurté une barrière d'autoroute avant ou après avoir pris feu. Quarante-six personnes sont mortes au cours de l'accident, dont douze enfants. La majorité des autres victimes étaient âgées de 20 à 30 ans. Le ministre bulgare de l'Intérieur (en) Boyko Rashkov (bg) a décrit « une scène terrifiante » et des corps « enchevêtrés et réduits en cendres »[5]. Sept passagers ont réussi à s'échapper par les fenêtres et ont été récupérés dans des conditions critiques avec de graves brûlures. Une erreur de pilotage ou un dysfonctionnement technique pourraient être à l'origine de l'accident. La majorité des victimes étaient des citoyens albanais de Macédoine du Nord. Un ressortissant belge fait aussi partie des survivants[3].

Le car était immatriculé auprès de l'agence de tourisme Besa Trans[6].

Copyright