Armée du Mississippi

Il y a eu trois armées connues sous le nom d'Armée du Mississippi des États confédérés d'Amérique lors de la guerre de Sécession.

Cette armée, connue sous les noms de armée de l'Ouest ou armée du fleuve Mississippi est l'une des plus importantes du front de l'ouest. Elle livre les batailles de Shiloh et de Perryville. Elle est organisée le , une partie de l’armée de Pensacola lui a été adjointe le 13 mars.

Elle est renforcée par l’armée du Kentucky central et par l’armée de Louisiane le 29 mars. Elle comptait à cette date 45 000 hommes répartis dans 4 corps d'armée. Le , la plus grosse partie de cette armée fut renommée armée du Tennessee suite à la contre-attaque menée par le général Braxton Bragg en vue de la reconquête du Tennessee et du Kentucky.

Commandants

La deuxième armée connue sous ce nom est celle qui a combattu lors de la campagne de Vicksburg. Elle est créée le à partir de troupes du Département du Mississippi (faisant partie à l'origine de la première armée du Mississippi) et du Département de Louisiane Orientale. Elle dut subir le siège de Vicksburg, et se rendit au major général Ulysses S. Grant le .

Elle était composée d'environ 30 000 hommes répartis dans cinq divisions.

Commandants

Commandant De A Principales batailles et campagnes
Lt. Gen. John C. Pemberton  
Maj. Gen. Earl Van Dorn (temp)  
Lt. Gen. John C. Pemberton Campagnes de Vicksburg

Sous le commamdement du lieutenant général Leonidas Polk, l’armée du Mississippi a pour mission d'empêcher la progression de Sherman à travers le Mississippi. Elle se joint ensuite à l’armée du Tennessee pour défendre Atlanta. Le ce qui restait de l’armée du Mississippi est devenue le IIIe Corps de l'armée du Tennessee (mais elle continua à porter son ancien nom) sous les ordres du lieutenant général Alexander P. Stewart.

Commandants

Commandant De A Principales batailles et campagnes
Lt. Gen. William J. Hardee  
Lt. Gen. Leonidas Polk Campagne d'Atlanta
Maj. Gen. William W. Loring (temp)  

Copyright