Courcelette

Courcelette
Courcelette
Monument canadien.
Blason de Courcelette
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Péronne
Intercommunalité CC du Pays du Coquelicot
Maire
Mandat
Michel Dacheux
2020-2026
Code postal 80300
Code commune 80216
Démographie
Gentilé Courcelettois
Population
municipale
155 hab. (2019 en augmentation de 5,44 % par rapport à 2013)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 03′ 32″ nord, 2° 44′ 52″ est
Altitude Min. 109 m
Max. 156 m
Superficie 4,66 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton d'Albert
Législatives 5e circonscription de la Somme
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Courcelette
Géolocalisation sur la carte : Somme
Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Courcelette
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Courcelette
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Courcelette
Liens
Site web http://www.paysducoquelicot.com/courcelette.htm

Courcelette est une commune française située dans le département de la Somme la région Hauts-de-France.

Le circuit du Souvenir traverse son territoire.

Description

Courcelette est un village picard rural situé à mi-distance d'Albert (Somme) à Bapaume, à 26 km au sud d'Arras et à 37 km au nord-est d'Amiens. Il est situé à la limite des anciennes province d'Artois et de Picardie.

Située sur le Circuit du Souvenir de la Bataille de la Somme, la commune est limitée au sud par le tracé initial de l'ex-RN 29 (actuelle RD 929) qui relie Amiens à Bapaume et à la frontière franco-belge.

Le relief de la commune est accidenté, il est composé de plusieurs plateaux inclinés et de plusieurs vallons. Le point culminant se situe au sud de la commune, altitude : 160 m[1]. Le sol de la commune est de formation tertiaire et quaternaire. À l'est, dans la vallée Lesart, la marne n'est recouverte que par une mince couche de terre végétale. À l'ouest, dans la vallée Durand, le sable est à fleur de terre[1].

Communes limitrophes

Hydrographie

Aucun cours d'eau ne traverse la commune. La nappe phréatique se situait à la fin di XIXe siècle à 33 m en dessous du sol[1]

Le climat de la commune est tempéré océanique avec vents d'ouest dominants.

Typologie

Courcelette est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4]. La commune est en outre hors attraction des villes[5],[6].

La commune de Courcelette a un habitat groupé. Le village totalement détruit pendant la Première Guerre mondiale a été reconstruit après 1918.

Occupation des sols

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (100 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (100 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (93 %), zones agricoles hétérogènes (7 %)[7].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[8].

Première Guerre mondiale

Courcelette fut un des théâtres d'opération de la bataille de la Somme, et notamment de la bataille de Flers-Courcelette qui s'y déroula à l'automne 1916. Le 22e régiment d'infanterie canadien composé de Canadiens francophones y connut son premier engagement d'envergure et s'y distingua en prenant le village ainsi que l'ancienne sucrerie, transformée en bunker défensif par l'armée allemande, et en y maintenant sa position malgré de multiples contre attaques allemandes. Cette action fut reconnue comme une des plus héroïques de la Première Guerre mondiale. Il était le seul bataillon francophone sur les sept millions de soldats de l'Armée britannique. [9],[10].

C'est aussi à Courcelette que les chars d'assaut firent leur toute première apparition sur un champ de bataille.

Quand la bataille de Courcelette se termina en novembre, le Canada avait perdu 24 029 soldats[11].

Le village est considéré comme détruit à la fin de la guerre[12] et a été décoré de la Croix de guerre 1914-1918, le [13].

Intercommunalité

Penvénan était membre de la communauté de communes du Pays du Coquelicot, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé en 2001 et auquel la commune a transféré un certain nombre de ses compétences, dans les conditions déterminées par le code général des collectivités territoriales.

Liste des maires

Démographie

Le habitants s'appellent des Courcelettois(es)[17]. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[18]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[19].

En 2019, la commune comptait 155 habitants[Note 2], en augmentation de 5,44 % par rapport à 2013 (Somme : −0,2 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Histogramme de l'évolution démographique

Culture

La municipalité a transformé en 2019 une ancienne cabine téléphonique en boite à livres[22].

L'agriculture reste l'activité dominante de Courcelette.

Lieux et monuments

  • Oratoire dédié à une Vierge noire. Au croisement de la route « nationale » et de la route de Martinpuich, il marque la limite entre l'Artois et la Picardie[23].

Personnalités liées à la commune

Héraldique

Blason de Courcelette Blason
D'azur au chevron d'or chargé d'une rose de gueules, accompagné de trois étoiles d'or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Bibliographie

  • Abbé Paul Decagny, L'Arrondissement de Péronne ou recherches sur les villes, bourgs, villages et hameaux qui le composent, 1844 ; réédition partielle, Albert et ses environs, Paris, 1999, Rassorts-Lorisse (ISSN 0993-7129).

Liens internes

Liens externes

  • « Courcelettes », Ma commune, Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales (consulté le ).
  • Carte spéciale des régions dévastées : 12 NE, Amiens [Nord-Est], Service géographique de l'armée, (lire en ligne), lire en ligne sur Gallica.

Copyright