Elia Kazan

Elia Kazanjoglous, dit Elia Kazan, né Elias Kazantzoglou (en grec : Ηλίας Καζαντζόγλου) le à Constantinople (Empire ottoman) et mort le à New York (États-Unis), est un réalisateur, metteur en scène de théâtre et écrivain américain d'origine grecque.

Elia Kazan, jeune homme.

Il est né à Constantinople dans l'Empire ottoman[1],[2],[3], fils d'un marchand de tapis grec[4],[5], Yorgos[6] (George) Kazanjoglous[7] et d'Athena (née Sismanoglou)[8],[9]. Enfant, il immigre aux États-Unis avec sa famille[10] en 1913[11]. Sa famille s'installe dans un premier temps dans le quartier grec de Harlem, puis emménage à New Rochelle[12] (État de New York).

Il suit ses études secondaires au New Rochelle High School, puis il s'inscrit au prestigieux Williams College[13] où il obtiendra un Bachelor of Arts[8] (option littérature anglaise[14]).

Puis il suit des cours de théâtre à la Yale Drama School[15],[16] de l'Université de Yale[17] de 1930 à 1932[8].

Dans les années 1930, il s'engage dans la vie théâtrale au sein du Group Theatre[18] d'abord comme acteur, puis comme metteur en scène (notamment de Un tramway nommé Désir de Tennessee Williams[19] en 1947 et Mort d'un commis voyageur d'Arthur Miller, en 1949). Il est un des fondateurs, avec Cheryl Crawford et Robert Lewis, d'une école d'art dramatique, l'Actors Studio, en 1947.

Il se tourne vers le cinéma dans les années 1940[20],[21]. Il réalise Un tramway nommé Désir (1951), Viva Zapata ! (1952), À l'est d’Éden (1955), Sur les quais (1954) qui est classé à la dix-neuvième place du Top 100 de l'American Film Institute, le Fleuve Sauvage (1960)[22], la Fièvre dans le sang (1961)[22], America, America[23] (1963) et l'Arrangement (1969).

Il épouse Barbara Loden (réalisatrice de Wanda)[10] en 1968.

Il reçoit en 1948 (Le Mur invisible), en 1955 (Sur les quais) l'oscar du meilleur réalisateur et en 1999 un oscar pour l'ensemble de sa carrière[24],[25].

Divers festivals comme celui de Cannes, des Golden Globes, des Berlinales, etc lui ont décerné divers prix et récompenses[26].

Étoile d'Elia Kazan sur le Hollywood Walk of Fame.

Elia Kazan possède son étoile sur le Hollywood Walk of Fame[27],[28].

En 1934 il adhère au parti communiste et en est exclu en 1936. Plus tard, il participera à la chasse aux sorcières[29] en dénonçant des gens du cinéma (dont certains de ses amis) appartenant à la gauche auprès de la commission des activités anti-américaines[30]. Kazan a d'ailleurs regretté cet épisode qui a entaché jusqu'à sa réputation de réalisateur[31]. Il l'a représenté symboliquement dans le film Sur les Quais, en particulier dans une scène aussi longue que transparente au cours de laquelle Terry Malloy (Marlon Brando), les bras repliés sur sa poitrine, suit son chemin de Croix devant les rangs des dockers trahis et asservis par un syndicaliste arriviste aux procédés mafieux qu'il vient d'abattre en témoignant contre lui lors d'un procès et avec lequel il vient de se battre physiquement.

Elia Kazan décède à l'âge de 94 ans dans son domicile de Manhattan[24],[32],[33],[34],[35].

Ses archives sont déposées à Reid Cinema Archives de l'Université Weysleyenne[36].

Comme metteur en scène

Comme réalisateur

Vivien Leigh et Marlon Brando dans une scène du film Un tramway nommé Désir (1951).
Eva Marie Saint et Marlon Brando dans le film Sur les quais (1954).

Comme acteur

Romans

Publications

Copyright