Hussein ben Ali (chérif de La Mecque)

Hussein ben Ali (ou el-Ḥuwsseyn ben °Aliy, الحسين ابن علي en arabe), né vers 1853[3] à Istanbul et mort le 4 juin 1931 à Amman, est un hachémite, chérif de la Mecque jusqu'en 1924 et roi du Hedjaz de 1916 à 1924.

Durant la Première Guerre mondiale, il joua un rôle important en lançant la Révolte arabe et en s'alliant aux Britanniques et aux Français contre l'Empire ottoman. Lors d'une conférence de dirigeants arabes à Damas en mai 1915, il avait été reconnu comme le porte-parole de la nation arabe entière[4] (à ce titre il est fréquemment considéré comme le fondateur du panarabisme). Il proclama l'indépendance du Hedjaz en 1916. C'est son fils, Fayçal, qui mena l'essentiel des combats devant mener à la prise de Damas par les Arabes, popularisés en Occident grâce à l'histoire de Lawrence d'Arabie. En 1924, au lendemain de l'abolition du califat, le roi Hussein se proclama calife mais il fut renversé par Abdelaziz Al Saoud dit ibn Séoud[5].

Il a pour fils et filles :

Copyright