Monts Euganéens

Monts Euganéens
Localisation des monts Euganéens en Vénétie.
Géographie
Altitude 601 m, Monte Venda
Longueur 18 km
Largeur 14 km
Superficie 187 km2
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Vénétie
Province Padoue
Géologie
Âge Éocène
Roches Roches volcaniques
Le mont Gemola vu du mont Rusta

Les monts Euganéens (colli Euganei) sont un groupe isolé de collines escarpées, situé au sud-ouest de Padoue, dans la province du même nom et la région de Vénétie en Italie.

Le toponyme colli Euganei (« collines Euganéennes ») est relativement tardif (entre le XIIIe et le XVIe siècle). Il a été construit sur l'adjectif latin euganeus, qui qualifiait initialement les Euganei (« Euganéens »), un peuple qui occupait la région avant l'arrivée des Vénètes, et qui a plus tard été utilisé comme terme savant pour « padouan »[1],[2].

Topographie

Ces reliefs émergent à la façon d'un archipel de la plaine de Vénétie, autrement très plate[réf. nécessaire]. Ils couvrent une superficie de 18 700 ha et culminent à 601 m au Monte Venda.

Liste des collines (par ordre alphabétique) :

Géologie

D'origine volcanique, la région est principalement connue pour la zovonite, une variété de porphyre extraite aux environs de Zovon.

Climat

Faune et flore

Communes des monts Euganéens

Économie

La région est principalement connue pour ses stations thermales (Abano, Montegrotto) et son vignoble Colli Euganei (avec les cépages Marzemino, Raboso piave et Raboso veronese).

Protection environnementale

C'est dans cette région que le poète Pétrarque a décidé de finir ses jours, dans le petit village d'Arquà Petrarca.

Ces collines sont représentées comme paysage d'arrière-plan des écorchés anatomiques de l'ouvrage De humani corporis fabrica (1543) d'André Vésale[3].

Copyright