Saison 1915-1916 de l'ANH

La saison 1915-1916 de l'ANH est la septième saison de l'Association nationale de hockey. Cinq équipes jouent 24 matches chacune. Les Canadiens de Montréal remportent la compétition et battent les Rosebuds de Portland de l'Association de hockey de la Côte du Pacifique pour remporter la première Coupe Stanley de leur histoire.

Les Canadiens de Montréal remportent la saison régulière et le Trophée O'Brien en finissant avec une fiche de 16 victoires, 7 défaites et 1 match nul. L'équipe et la ligue sont menées par Édouard « Newsy » Lalonde le meilleur buteur du circuit auteur de 28 buts en 24 rencontres[1]. Georges Vézina finit meilleur gardien de la saison avec 16 victoires contre 13 pour le portier d'Ottawa : Clint Benedict[1].

La saison ne commence pas pour autant de la meilleure des manières pour les Canadiens de Montréal puisque l’équipe ne connaît que cinq victoires lors des douze premiers matches de la saison. La seconde partie de la saison est totalement différente et après une victoire 10-5 contre les Blueshirts de Toronto en février, l’équipe enchaîne pas moins de onze victoires en douze matchs, dont les sept derniers sans défaite. L’équipe obtient alors la première place du classement général de l’ANH et se qualifie pour la deuxième fois de son histoire pour la finale de la Coupe Stanley[2].

Classement final

Les Canadiens finissent en-tête de l'ANH avec 16 victoires et un match nul mais un point leur est retiré par l'ANH à la suite du match du contre les Bulldogs. En effet, les deux équipes font match nul mais la victoire est donnée aux joueurs de Québec car Montréal aligne Skene Ronan, joueur anglophone, sans autorisation de l'ANH. Ainsi, les Canadiens terminent avec 32 points et Québec avec 23[3].

Classement [4]
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Pts
+001, Canadiens de Montréal 24 16 7 1 104 76 32
+002, Sénateurs d'Ottawa 24 13 11 0 78 72 26
+003, Bulldogs de Québec 24 10 12 2 91 98 23
+004, Wanderers de Montréal 24 10 14 0 90 116 20
+005, Blueshirts de Toronto 24 9 14 1 97 98 19
  • Le Canadien perd 1 point contre Québec (partie nulle du ) pour avoir aligné un joueur non autorisé (Skene Ronan).

Résultats détaillés

18 décembre 1915 Blueshirts de Toronto 1-2
(1-0, 0-0, 0-2)
Canadiens de Montréal
500 spectateurs


18 décembre 1915 Wanderers de Montréal 8-5
(4-2, 2-1, 2-2)
Bulldogs de Québec


23 décembre 1915 Sénateurs d'Ottawa 7-1
(1-1, 2-0, 4-0)
Blueshirts de Toronto
4 000 spectateurs


23 décembre 1915 Canadiens de Montréal 2-3
(1-1, 0-1, 1-1)
Wanderers de Montréal


25 décembre 1915 Bulldogs de Québec 3-2
(2-1, 1-0, 0-0)
Sénateurs d'Ottawa Aréna de Québec
4 500 spectateurs


25 décembre 1915 Blueshirts de Toronto 5-6
(3-1, 2-3, 0-2)
Wanderers de Montréal


29 décembre 1915 Wanderers de Montréal 4-0
(0-0, 2-0, 2-0)
Sénateurs d'Ottawa


29 décembre 1915 Bulldogs de Québec 5-2
(2-0, 2-1, 1-1)
Canadiens de Montréal


1er janvier Sénateurs d'Ottawa 2-4
(1-2, 1-1, 0-1)
Canadiens de Montréal


1er janvier Blueshirts de Toronto 3-4
(0-1, 0-1, 3-2)
Bulldogs de Québec


5 janvier Canadiens de Montréal 6-1
(2-0, 3-0, 1-1)
Blueshirts de Toronto


5 janvier Bulldogs de Québec 6-1
(3-1, 2-0, 1-0)
Wanderers de Montréal


8 janvier Sénateurs d'Ottawa 4-2
(1-0, 3-1, 0-1)
Bulldogs de Québec


8 janvier Wanderers de Montréal 5-3
(0-0, 2-2, 3-1)
Canadiens de Montréal


12 janvier Blueshirts de Toronto 1-0
Sénateurs d'Ottawa


12 janvier Canadiens de Montréal 5-3
Bulldogs de Québec


15 janvier Canadiens de Montréal 2-5
Sénateurs d'Ottawa


15 janvier Bulldogs de Québec 4-3
Blueshirts de Toronto


17 janvier Sénateurs d'Ottawa 3-7
Wanderers de Montréal


20 janvier Wanderers de Montréal 7-4
Blueshirts de Toronto


20 janvier Bulldogs de Québec 2-2
Canadiens de Montréal


23 janvier Blueshirts de Toronto 3-1
Canadiens de Montréal


23 janvier Wanderers de Montréal 1-2
Bulldogs de Québec


25 janvier Bulldogs de Québec 3-6
Sénateurs d'Ottawa


26 janvier Sénateurs d'Ottawa 2-1
Blueshirts de Toronto


26 janvier Canadiens de Montréal 5-4
Wanderers de Montréal


29 janvier Wanderers de Montréal 4-5
Sénateurs d'Ottawa


29 janvier Bulldogs de Québec 6-5
Blueshirts de Toronto


31 janvier Blueshirts de Toronto 8-2
Wanderers de Montréal


2 février Sénateurs d'Ottawa 4-0
Bulldogs de Québec


2 février Canadiens de Montréal 5-9
Wanderers de Montréal


5 février Canadiens de Montréal 10-5
Blueshirts de Toronto


5 février Bulldogs de Québec 8-5
Wanderers de Montréal


7 février Sénateurs d'Ottawa 3-1
Wanderers de Montréal


7 février Blueshirts de Toronto 11-5
Bulldogs de Québec


9 février Canadiens de Montréal 3-2
Sénateurs d'Ottawa


9 février Bulldogs de Québec 3-3
Blueshirts de Toronto


12 février Sénateurs d'Ottawa 1-3
Canadiens de Montréal


12 février Wanderers de Montréal 3-1
Blueshirts de Toronto


16 février Blueshirts de Toronto 3-1
Sénateurs d'Ottawa


16 février Canadiens de Montréal 4-3
Bulldogs de Québec


19 février Sénateurs d'Ottawa 5-2
Blueshirts de Toronto


19 février Canadiens de Montréal 1-3
Wanderers de Montréal


23 février Wanderers de Montréal 3-4
Sénateurs d'Ottawa


23 février Bulldogs de Québec 2-3
Canadiens de Montréal


26 février Blueshirts de Toronto 9-2
Sénateurs d'Ottawa


26 février Canadiens de Montréal 4-3
Bulldogs de Québec


28 février Sénateurs d'Ottawa 6-2
Wanderers de Montréal


1er mars Bulldogs de Québec 6-2
Wanderers de Montréal


1er mars Canadiens de Montréal 7-3
Blueshirts de Toronto


4 mars Wanderers de Montréal 5-15
Canadiens de Montréal


4 mars Blueshirts de Toronto 7-5
Bulldogs de Québec


8 mars Sénateurs d'Ottawa 8-5
Bulldogs de Québec


8 mars Wanderers de Montréal 2-3
Blueshirts de Toronto


11 mars Canadiens de Montréal 4-1
Sénateurs d'Ottawa


11 mars Blueshirts de Toronto 10-2
Wanderers de Montréal


13 mars Bulldogs de Québec 0-4
Sénateurs d'Ottawa


15 mars Sénateurs d'Ottawa 1-5
Canadiens de Montréal


15 mars Wanderers de Montréal 1-6
Bulldogs de Québec


18 mars Blueshirts de Toronto 4-6
Canadiens de Montréal


Les joueurs de Montréal rencontrent en finale les Rosebuds de Portland de l'Association de hockey de la Côte du Pacifique, ligue concurrente de la LNH. La série est jouée au meilleur des cinq matchs[Note 1], parties qui sont toutes jouées sur la patinoire du Québec, l’Aréna de Westmount avec une alternance d’une partie sur l’autre des règles de l’ANH et de la PCHA. Le premier match tourne à l’avantage de l’équipe de l’Oregon avec un blanchissage de la part de Tommy Murray[Note 2]. Les deux matchs d'après sont remportés par les Canadiens sur les scores de 2-1 et 6-3. L’équipe de la PCHA remporte le quatrième match dans la difficulté avec une victoire 6-5[2]. Au cours de la cinquième et dernière confrontation, Erskine « Skene » Ronan inscrit le premier filet pour les Canadiens dès la première période du jeu. Le score reste inchangé au cours du deuxième tiers mais finalement au bout de six minutes trente de la dernière période, Thomas Dunderdale redonne l’espoir aux Rosebuds en trompant enfin Vézina. Ce but revigore les joueurs « américains » alors que les Canadiens français semblent au bout du rouleau mais la délivrance vient deux minutes plus tard par un but de George « Goldie » Prodger qui donne le premier titre de champion de la Coupe Stanley de l’histoire des Canadiens de Montréal[19].

L’équipe sacrée championne est la suivante :

20 mars 1916 Canadiens de Montréal 0-2
(0-1, 0-1, 0-0)
Rosebuds de Portland Aréna de Westmount


22 mars 1916 Canadiens de Montréal 2-1
(2-1, 0-0, 0-0)
Rosebuds de Portland Aréna de Westmount


25 mars 1916 Canadiens de Montréal 6-3
(1-1, 3-2, 2-0)
Rosebuds de Portland Aréna de Westmount


28 mars 1916 Canadiens de Montréal 5-6
(0-1, 4-2, 1-3)
Rosebuds de Portland Aréna de Westmount


30 mars 1916 Canadiens de Montréal 2-1 (AP)
(1-0, 0-0, 1-0, 1-0)
Rosebuds de Portland Aréna de Westmount


Copyright