The Paul Butterfield Blues Band (album)

The Paul Butterfield Blues Band est le premier album du groupe de blues américain The Paul Butterfield Blues Band.

Cet album est un des premiers albums de blues interprété par des blancs. Il est aussi un des premiers albums interprété par des musiciens multiraciaux et est considéré comme un précurseur du British blues. 7 titres sur 11 sont des reprises.
Mark Naftalin a rejoint le groupe pendant les sessions d'enregistrement. Les titres enregistrés sans lui avant son arrivée ne seront pas retenus pour l'album mais seront finalement édités en 1995 sous le titre The Original Lost Elektra Sessions. C'est le dernier album avec Sam Lay.

En 1997, l'album est intronisé au Blues Hall of Fame de la Blues Foundation dans la catégorie « Enregistrements classiques du Blues »[1]. En 2003, le magazine Rolling Stone a classé cet album parmi les 500 plus grands albums de tous les temps (476e place).

Paul Butterfield : voix, harmonica
Elvin Bishop : guitare
Mike Bloomfield : guitare
Jerome Arnold : basse
Sam Lay : batterie
Mark Naftalin : claviers

Copyright